Liberation du site guineematin.com : le SPPG décline le programme de sa manifestation

Le lundi 16 octobre prochain, le SPPG va se rendre à Kaloum pour manifester afin d’obtenir la liberation du site guineematin.com qui, serait restreint depuis 2 mois par le porte parole du gouvernement Ousmane Gaoual Diallo.



<< Il faut qu’on se batte pour ne pas permettre à un cadre comme Ousmane Gaoual Diallo de piétiner la presse, de bafouer notre dignité. Nous allons montrer à Gaoual que le syndicat qui pilote ce mouvement s’inspire de l’histoire du pays. On l’a dit hier à la bourse du travail, la lutte pour l’indépendance de la Guinée a commencé d’abord par le mouvement syndical ensuite il y a eu la naissance de la classe politique. Donc nous, nous sommes syndicalistes, Gaoual est un politique il ne peux pas nous effrayé.>> A lâché Sékou Jamal Pendessa.

Le secrétaire général du Syndicat des Professionnels de la presse de Guinée persiste et signe que ce n’est pas une demande mais un ordre pour Ousmane Gaoual Diallo de liberer le site guineematin. Faute de quoi previent-il, le ministre risque de perdre son poste.

<< Il va libérer guineematin.com, sinon après l’assaut de la dignité acte 1 en déclarant l’acte 2, nous allons immédiatement demander son départ. Pour ne pas qu’on en arrive là, il faut qu’il se ressaisisse.>> A déclaré le secrétaire général du SPPG.

La liberté de la presse est non négociable soutient le Syndicat de la presse. C’est pourquoi le programme de la manifestation a soigneusement été planifié.
En ce qui concerne le site inquisiteur.com, le problème est presque résolu selon le secrétaire général du SPPG. Il a affirmé que la médiation s’est bien déroulée.



Bintou Condé, pour lerenifleur224.com