Francis Haba évoque les raisons de son départ de l’ANAD : « là où nous étions, il n’y avait ni visibilité, ni… »

Invité chez nos confrères de Fim FM ce mardi 8 août dans l’émission Mirador, le Coordinateur national de l’alliance pour la République (APR) a donné les raisons de son départ au sein de la coalition ANAD.

Francis Haba estime qu’au sein de cette coalition, il n’y avait ni visibilité, ni lisibilité sur le combat qu’elle est en train de mener.

« Nous voudrions participer au cadre de dialogue inter guinéen, nous voudrions contribuer à l’apaisement de la transition, nous voudrions être au courant de l’exécution des activités qui contour le retour à l’ordre constitutionnel de façon pour que nous puissions être à jour sur ce qui se passe de l’autre côté. A l’ANAD, là où nous étions, nous n’avions ni visibilité, ni lisibilité. Etant donné que nous sommes des jeunes formations politiques, nous avons quitté nos fonctions dans le privé pour venir contribuer, être politique et conquérir le pouvoir. Le meilleur moyen pour nous de conquérir le pouvoir, c’est de participer à l’animation de la transition et de ne pas rester éternellement dans notre posture de contestation. Quand nous avons fait le tour de toutes les chancelleries, que ça soit l’ambassade des Etats Unis, la CEDEAO, tout le monde nous demandait de participer au cadre de dialogue, malheureusement nous donnions des motifs que nos partenaires techniques et financiers ne comprenaient pas. Nos structures nous ont demandé de prendre notre destin en main, de participer au cadre de dialogue, de contribuer à l’apaisement de la transition. Nous n’avons fait que de répondre aux aspirations légitimes de nos structures à la base. » A indiqué Francis Haba coordinateur national de la coalition APR.

Ousmane Baldé, pour lerenifleur224.com