Crise au Niger : la coordination nationale du FNDC félicite et encourage la CEDEAO dans son élan … (Communiqué)

Conakry le 04 Août 2023- La coordination nationale du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) suit avec beaucoup d’inquiétude la situation au Niger avec la tentative de remise en cause des institutions républicaines par quelques officiers de l’armée du Niger qui se sont réunies au sein d’un comité dénommé Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie (CNSP).
La coordination nationale du FNDC dénonce cette Rébellion contre les institutions légalement établis et appelle à la libération du Président de la République soeur du Niger, son excellence Mohamed Bazoum et toutes les personnes arrêtées dans le cadre de cette action inopportune.
La coordination nationale du FNDC, félicite et encourage la CEDEAO dans son élan de trouver une solution rapide à cette crise. Elle rappelle à l’organisation sa responsabilité de tout mettre en œuvre pour préserver les acquis démocratiques dans ses États membres en mettant en place des mécanismes pouvant empêcher toutes formes de modification constitutionnelle visant à confisquer le pouvoir ou encore des coups d’État militaire visant à renverser des présidents de la république démocratiquement élus dans les Etats de la communauté de la CEDEAO.
La coordination nationale du FNDC exhorte le général Abdourahamane Tchiani et ses frères d’armes de saisir la main tendue lors de la conférence des chefs d’Etats la CEDEAO ténue à Abuja 30 juillet 2023 et à répondre aux appels incessants de la communauté internationale pour rétablir le président Mohamed Bazoum afin d’éviter au peuple nigérien les conséquences de leurs actions inopportunes et aux issues incertaines pour le Niger et toute la sous-région ouest africaine, déjà dans une situation délétère.
La coordination nationale du FNDC implore également le peuple frère du Niger, en particulier sa jeunesse d’éviter toute forme de manipulation qui risquerait d’aggraver la crise et compliquer d’avantages la situation socio-économique du pays qui subit déjà des sanctions drastiques.
Enfin, la coordination nationale du FNDC lance un appel aux citoyens pro-démocratie de la sous région à rester mobilisés pour défendre les acquis démocratiques obtenus au prix des sacrifices douloureux qu’ils ont consentis ces dernières décennies en s’opposant à toutes formes de changement anticonstitutionnel du pouvoir dans l’espace de notre communauté sous régionale.