Kankan : L’autorité religieuse convoque Karamö solo à la HAC pour ses propos jugés dangereux

La plainte déposée par les autorités religieuses de Kankan contre l’érudit Cheikh Souleymane Sidibé l’ambassadeur de la paix à l’Unesco, a été reçue par le représentant de la Haute Autorité de la Communication. C’est une information confirmée ce lundi 31 juillet 2023, par le point focal de la HAC à Kankan, le doyen Fodé Bangaly Fofana.

Le bras de fer entre les autorités religieuses et l’érudit Cheik Souleymane Sidibé l’ambassadeur de la paix a l’Unesco et président de l’Association Nourdine islam se poursuit dans le Nabaya. Au-delà de leur réplique le week-end dernier, les religieux de Kankan ont aussitôt saisi la Haute Autorité de la Communication (HAC) contre les propos tenus par l’érudit sur les ondes de sa radio privée. Des propos jugés diffamatoires et calomnieux.

« Je l’ai remis de main à main la plainte le vendredi soir. Après, il m’a rappelé pour me dire qu’il va envoyer le rapport à ses chefs hiérarchiques à Conakry » a confié El Hadj Moussa Camara secrétaire préfectorale de la ligue religieuse de Kankan, est celui qui suit cette affaire du côté des autorités religieuses au correspond du site lerenifeur224.com. Poursuivant il indique que « Nous nous pensions que logiquement, qui que vous soyez si tu as fait des manquements tu es répressible par la loi, le ministre de la justice lui-même à donner l’exemple récemment, quand il a répondu devant la justice ». a indiqué le secrétaire préfectoral de ligue religieuse. Joint à son tour, le point focal de l’autorité de régulation à Kankan, doyen Fodé Bangaly Fofana a affirmé que :

« Oui, je suis officiellement saisi de la plainte, c’est, le samedi que j’ai reçu la plainte. Je ne peux rien vous dire pour le moment, je devais d’abord faire le rapport ajouté à la plainte, pour envoyer à la Haute Autorité de la Communication à Conakry et c’est ce que je fais. Donc j’attends la suite ». Reste à savoir si cette plainte des autorités religieuses à la HAC aura une suite favorable, quand on sait le lien indéfectible qu’entretient ce puissant chef religieux du Nabaya avec les hautes autorités de la transition guinéenne restent sans équivoque.



Karifa Kansan Doumbouya