Kankan : Les autorités religieuses en colère contre l’érudit ‘’ Karamo Solo’’, saisissent la HAC

Pour répondre aux attaques du Cheick Souleymane Sidibé communément appelé Karamô Solo, l’ambassadeur de paix a l’Unesco, président de l’Association Nourdine Islam et PDG du groupe Nourdine Media à kankan, les autorités religieuses de la ville de Kankan, à travers l’inspection régionale des affaires religieuses avec à sa tête le grand imam de Kankan, Karamô Bangaly Kaba, a ont porté plainte hier jeudi 27 juillet 2023 contre cet influent érudit a la Haute  Autorité de la communication.

Ces autorités religieuses accusent l’érudit d’avoir tenu des propos dénigrants sur les ondes de son média qui peuvent semer la division entre les musulmans. Mais bien avant cette plainte, une grande assemblée extraordinaire avait été organisée dans l’après-midi du jeudi par les bureaux (communal, préfectoral et régional) de la ligue islamique de Kankan, pour disent-ils : Recadrer le président de l’association Nourdine Islam en la personne du Cheick Souleymane Sidibé qui s’est hasardé sur un terrain qu’il ne maîtrise pas. De cet acte Oustaz Bareim Camara le président de la ligue Islamique communale et le porte-parole des autorités religieuses de Kankan pour la circonstance, a indiqué que :

« El Hadj Cheick Souleymane Sidibé, c’est quelqu’un qui a parlé sur quelques choses qu’il ne maîtrise pas, donc il faut qu’on lui apporte des éclaircissements par rapport à ces propos tenus. Il a dit que la ligue régionale est très dangereuse, qu’elle n’est pas honnête. Il a également déclaré que la ligue islamique communale ne veut pas que la transition guinéenne réussisse. Que la ligue veut créer la tension entre les guinéens, il dit aussi que le fils du grand imam, el hadj Kalilou Kaba n’est pas honnête. Donc face à de telles charges, restez muet, serait un aveu de consentement. Mais ce qu’il doit savoir, c’est que depuis la prise du pouvoir par le Colonel Mamadi Doumbouya et son équipe le CNRD, la ligue régionale de Kankan a organisé 17 prières, de bénédictions et de lecture du Coran pour la réussite de cette transition guinéenne », a-t-il fait savoir. 

Pour en revenir à la plainte formulée par l’inspecteur régionale des affaires religieuses, nous avons contacté au téléphone dans la matinée de ce vendredi 28 juillet 2023, le point focal de la Haute Autorité de Communication de Kankan, le doyen Fodé Bangaly Fofana, qui est également journaliste correspondant de la télévision nationale RTG. Ce dernier dit être au courant de la nouvelle, mais attend de voir clair avant toute prise de décision

 « Oui j’ai entendu parler de la plainte verbalement, mais je ne l’ai pas encore reçue. Entre-temps, j’ai demandé à la direction de la radio concernée, de me faire parvenir les audio sonores qui ont été diffusés concernant cette affaire. Une fois qu’on les aura analysés, nous prendrons les dispositions qu’il faut », a-t-il confié.

Karifa Kansan Doumbouya, pour lerenifleur.com