Cellou Baldé aux leaders socio-politiques : « il ne sont ni plus ni moins qu’une troupe de pêssê et de guignols de Guinée »

Après plusieurs semaines sans tenir son assemblée générale, ce samedi,10 juin 2023, l’Union des Forces Démocratiques de Guinée a fait le plein pendant cette assemblée hebdomadaire. Plusieurs cadres de cette formation politique ont pris part à cette réunion dont le vice-président Kalémodou Yansané ainsi que Cellou Baldé, responsable des antennes du parti entre autres ont assisté à la rencontre politique

Prenant la parole, devant les militants, Cellou Baldé s’en est pris aux leaders socio-politiques qui ont effectué le déplacement pour rencontrer la CEDEAO, ce très proche de Cellou Dalein Diallo les qualifient de guignols

« Nous avons vu récemment les opérateurs politiques, ceux qui ont trompé le capitaine Dadis en 2010, ceux qui ont accompagné le troisième mandat jusqu’au cimetière et qui se sont nommés députés, ce sont les mêmes personnes qui se mobilisent. Ils essayent de monter des petits budgets pour aller trouver le CNRD, demander l’accompagnement pour aller rencontrer la CEDEAO, ça fait pitié. Des gens qui n’ont jamais pris part à une élection, ceux qui ont pris part à une élection n’ont jamais eu même 0,1%. Certains sont allés aux élections communales, ils n’ont pas eu de conseillers. Ils n’ont qu’à arrêter de faire du mal à ce pays. Mais la CEDEAO est informée de la situation en Guinée, plus que ceux-là.  Ceux qui ont rencontré la CEDEAO, ils ne sont ni plus, ni moins qu’une troupe de pêssê et de guignols de Guinée. La CEDEAO a donné une réponse catégorique à ces guignols, c’est que le dialogue inclusif doit se faire… » a lancé Cellou Baldé

Plus loin, il rassure les militants sur le retour très prochaine du président du parti en dehors du pays depuis plusieurs mois déjà

« Nous préparons le retour triomphal du président Cellou Dalein Diallo. Il va rentrer pour animer le meeting, participer aux élections et les gagner. Il sera le président de la République de Guinée très prochainement. C’est pour bientôt. Le président Cellou ne peut pas rentrer en catimini…Il ne peut pas rentrer la nuit. Il va rentrer en plein 14 heures à Conakry. » a conclu Cellou Baldé.

Ousmane Baldé, pour lereneifleur224.com