Fête du 1er mai : hommage à un patron exemplaire (Par Mohamed 2 Kallo)


Le souci premier de tout travailleur, c’est d’avoir un salaire décent et des conditions de travail acceptables. Le patron lui, a besoin d’un employé rompu à la tâche et intègre. Cette dualité symbiotique engendre la prospérité. Car, c’est une association dans laquelle, chaque associé bénéficie de la présence de l’autre.

En un mot comme en mille, il est évident que tout travailleur du Conseil National de la Transition, se doit de dire « Merci » au Président Dr Dansa KOUROUMA. Quoi de plus normal d’exprimer ce sentiment de reconnaissance en ce 1er mai consacrée à la journée internationale du travail. Une journée d’introspection et de projection dans le cadre de la consolidation des relations entre l’employeur ( le patron) et l’employé ( travailleur).

C’est vrai qu’il est de notoriété publique que le travailleur soit beaucoup plus dans une posture de revendications perpétuelles pour l’amélioration de ses conditions de vie et de travail. Mais, il n’en demeure pas moins de reconnaître les efforts de l’employeur.

Si besoin en était, faut-il rappeler quelques qualités du patron du CNT. Dès sa prise de fonction Dr Dansa KOUROUMA a refusé d’être le tout puissant chef craintif et redoutable. Dans une sobriété dont-il est le seul à avoir le secret, il est resté lui-même : accessible, sensible aux soucis de ses collaborateurs et fonctionnaires parlementaires. Il n’est pas rare de voir le Président Dansa seul, dans les couloirs du palais, allant de bureau en bureau au contact du personnel pour échanger avec eux dans un climat de convivialité. Une attitude bien appréciée par les travailleurs qui lui vouent une grande admiration et un profond respect.

L’augmentation et la bancarisation des salaires des travailleurs parlementaires, la mise en circulation de trois bus pour transporter quotidiennement le personnel, …sans oublier les nombreux dons en nature et en vivres lors des mois de carême et ramadan, la distinction des meilleurs travailleurs accompagnée d’enveloppes symboliques,…sont là entre autres, les nombreuses initiatives à son actif.
Un patron qui fait tout ça sans une quelconque pression venant des travailleurs, est à saluer surtout à encourager. Pour le CNT et ses travailleurs, le Président Dr Dansa KOUROUMA ambitionne encore plus grand. Sans bruits, ni trompettes, l’homme travaille pour créer les conditions idoines pour l’institution.

Merci, Monsieur le Président, le véritable guide de la révolution parlementaire.

Mohamed 2 Kallo