Boycott du réseau Orange par certaines internautes : Nous sommes solidaires à leur combat et nous les encourageons (M’Bany Sidibé)

Ce jeudi 27 avril 2023, certains utilisateurs du réseau de la société mobile Orange-Guinée notamment les internautes ont décidé d’entamer une campagne de boycott dudit réseau, ce de 8 heure à 14 heures. Ceci a l’effet de dénoncer estiment-t-ils les coûts de facturation très élevés des appels mais aussi de la connexion data. Cette lutte a été initiée sans que l’Union pour la Défense des Consommateurs de Guinée ne soit associée, mais son président que votre quotidien en ligne lerenifleur224.com a joint a indiqué qu’en dépit de cela, qu’il soutient la démarche de ces consommateurs

M’Bany Sidibé dit suivre de près ce qui se passe dans le secteur de la téléphonie dans le pays. Pour lui, si l’ensemble des consommateurs ont pris conscience de leur souffrance par rapport à la qualité et à la facturation de l’internet

« Nous voulons envisager une baisse sensible de l’internet data au niveau de tous les opérateurs et aussi la diminution du coût de l’internet au niveau des fournisseurs d’accès internet » a annoncé M’Bany Sidibé et d’interpeller le président de la transition sur cette situation

« C’est une occasion pour nous aujourd’hui d’interpeller le Président de la transition à tout mettre en œuvre pour qu’on assiste à une baisse sensible du coût de l’internet dans notre pays »

Par ailleurs, M’Bany Sidibé salue l’initiative de certains consommateurs pour avoir initié cette journée de boycott même si quelque part sa structure en charge de la défense des consommateurs n’a pas été associée. Pour lui, c’est une lutte noble

« Quand vous comparez aujourd’hui le coup de l’internet data de ces opérateurs par rapport aux autres pays, vous allez constater que le coup est très exorbitant. Et aujourd’hui, cela est une violation de cahiers de charge et de dispositions de conventions et de concessions. Qu’à cela ne tienne, nous sommes solidaires à leur combat et nous les encourageons » déclare-t-il

M’Bany Sidibé indique plus loin que dès après cette journée de boycott engagée ce jeudi par certains consommateurs, une harmonisation des prochaines actions sera faite avec son organisation afin d’atteindre un objectif commun qui est celui du bien être des consommateurs.



Rama Fils, pour lerenifleur224.com