Kankan : Charles Wright révèle enfin les causes de la chute d’Alpha Condé le 5 septembre 2021.

Depuis le début de sa tournée, c’est la première fois qu’Alphonse Charles Wright aborde le sujet sur la chute de l’ancien président Alpha Condé du pouvoir en septembre 2021. Le garde des sceaux l’a révélé ce mercredi 01 février 2023 à Kankan, ironie du sort dans la ville natale celui-là même qui était à la tête du coup d’Etat perpétré par le Groupement des Forces Spéciales, Colonel Mamady Doumbouya.

Cette révélation de ce qui peuvent être les véritables causes qui ont induit l’ancien locataire du Palais Sèkhoutouréyah en erreur dans son magistère qui aura duré 11 ans ont été révélé en présence toutes les autorités administratives, locales, sécurités. Mais avant d’aller sur le vif du sujet, le ministre de la justice a fait une demande à la population de Nabaya en ces termes :

« Kankan ! acceptez Colonel Mamady Doumbouya comme vous avez accepté Alpha Condé dans vos cœurs. Il n’a jamais été contre Alpha Condé, il n’a jamais combattu Alpha Condé, il a combattu un système qui était malsain pour l’Etat, il a pris sa responsabilité. Autant vous avez aimé Alpha Condé sur la vérité, prenez Laye Mady, prenez Colonel Mamady Doumbouya »

a lancé Alphonse Charles Wright à l’entame de ses propos devant une population massivement mobilisé dans l’enceinte de la maison des jeunes. Pour lui, Alpha Condé était le seul Président qui pouvait sortir le pays de l’ornière quand il avait l’occasion, mais malheureusement estime le garde des sceaux, il a été mal entouré ce qui lui a valu son fauteuil

 « Celui qui devait aider la Guinée, celui qui avait toute la chance de gagner en Guinée, c’était le Pr Alpha Condé. Pourquoi ? Il avait toutes les chances, un Président qui n’avait jamais travaillé avec un gouvernement. ça veut dire qu’il ne devait à personne et personne ne le devait. Quand il est arrivé, il y a un guinéen qui n’avait pas peur de lui et on sait qu’il s’est beaucoup battu pour la Guinée, on sait qu’il a beaucoup fait pour la Guinée, mais il devrait le faire pour nous aider à avancer. « Les têtes vont tomber’’, mais les têtes n’ont jamais tombé ‘’ Je vais sanctionner’ il n’a jamais sanctionné personne et cela a été son erreur »

Explique-t-il et d’ajouter

« Le Colonel Doumbouya est arrivé, il n’a jamais ridiculisé Alpha Condé. A la place d’une autre personne, dès la prise du pouvoir, on sait comment ça se passe en Guinée. Il dit moi Mamady Doumbouya, ce n’est pas toi (Alpha Condé ndlr) que je suis venu mais des gens qui sont autour de toi qui t’ont envahi ; mets-toi à côté on va les triés. Maintenant pour corriger, beaucoup d’entre vous connaissent  »Laye Mady » mais beaucoup également ne connaissent pas Colonel Mamady Doumbouya. La première fois que j’ai vu ce Monsieur, ce que je lui ai dit entre lui et moi, je répète ça devant vous. Là où je suis présentement, il m’écoute je lui aie dit Monsieur le Président, vous me dites de venir travailler avec vous, vous n’êtes rien d’autre pour moi qu’un frère, mais quand vous faites comme ça (gesticulant sa main) je serais avec vous. Et quand vous faites comme ça, je ne serais jamais d’accord avec vous » je lui ai dit entre lui et moi. Pourquoi je lui ai dit ? Quand tu es chef, tu as tous les amis du monde, tout le monde chante pour toi et tout le monde applaudit pour toi »

à enseigner Alphonse Charles Wright.

M2K, depuis Kankan, pour Lenifleur224.com