Tribunal de première de Dixinn : L’agent accusé pour le meurtre du jeune Thierno Mamadou Diallo comparaît à la barre.

Le procès dans le dossier de meurtre de Thierno Mamadou Diallo à débuter ce lundi au Tribunal de Première Instance Dixinn. Accusé d’avoir ôté la vie à ce jeune se trouvant dans un cyber à Hamdallaye (commune de Ratoma) le 1er juin 2022 lors d’une manifestation appelée par le FNDC, l’adjudant-chef Moryba Camara car c’est de lui qu’il s’agit a nié avoir tuer la victime et soutient qu’il n’a fait que des tirs de sommation en l’air et non sur la foule.

A peine cette audience débutée, Mamadou Hady Diallo substitut du procureur près le Tribunal de Première Instance de Dixinn a exprimé la satisfaction de son parquet mais aussi de justice guinéenne dans cette première audience criminelle.

 » C’est un jour très important pour nous et pour la justice guinéenne. C’est à l’occasion de l’audience criminels de Mr Moryba Camara qui est renvoyé devant le tribunal criminels de Dixinn pour des faits de meurtre. Comme vous le savez depuis le 1er juin 2022, avec la mort de Mr Thierno Mamadou Diallo à Hamdalaye une enquête judiciaire a été ouverte suite aux instructions du procureur général près la cour d’appel à l’époque l’actuel ministre de la justice Mr Alphonse Charles Wright. Donc effectivement l’enquête a été ouverte, la brigade de recherche de Kipé à été saisie qui a fait le travail et le dossier a été déféré à notre parquet depuis le 13 juin de la même année. Comme on aime bien le dire, le temps de la justice n’est pas forcément le temps des justiciables. Donc Le doyen des juges d’instruction a été saisi il a fait un travail formidable et effectivement il y’avait six (6) personnes qui ont été saisi et il y a une personne à été renvoyé pour des faits de meurtre. Et comme vous le savez le juge d’instruction c’est un juge enquêteur suite aux enquêtes qui ont été menées il a estimé effectivement qu’il y avait suffisamment de charge contre l’adjudant-chef Moryba Camara qui de la Brigade Anti Criminalité (BAC) qui est renvoyé devant le tribunal criminels ce matin. » affirme-t-il

Sur la question de savoir si des enquêtes sont ouvertes dans les autres cas de meurtre des manifestations dans la commune de Ratoma. Le substitut du procureur du TPI de Dixinn a apporté des clairsement

« Comme vous le constatez depuis un certain moment, nous ouvrons des enquêtes. Je voudrais rappeler que quand il y’a des infractions à la loi pénale qui sont commises nous notre parquet nous saisissons effectivement les officiers de police judiciaire afin d’ouvrir des enquêtes. Mais je peux vous dire que les enquêtes sont en cours il y a d’autres dossiers qui sont en informations judiciaires, mais c’est le premier comme vous le savez qui a été renvoyé ». A répondu Mamadou Hady Diallo

L’audience dans ce dossier a été renvoyée au 13 février pour la suite des débats.

Mimi Bangoura, pour Lerenifleur224.com