Lola / Gestion des fonds de la fête tournante : Charles Wright ouvre une enquête et place l’ex Maire sous mandat de dépôt.

Dans sa tournée d’explications et de prise de contact avec la population sur le sens de la justice en cette période transitoire, à Lola au sud de la Guinée, la gestion de l’administration a été l’un des échanges avec la population.  L’ex Maire de la commune urbaine de ladite Lola a été interpellé sur la gestion des 12 milliards financé par le budget national de développement devant servir au projet de développement lors des fêtes tournantes

« Vous savez la politique pénale du gouvernement sur le fondement de l’article 37, c’est la lutte contre l’impunité sous toutes ses formes. Je ne peux pas comprendre que l’Etat puisse alloué des fonds aux projets de développement et que ces fonds-là, on ne peut pas justifier leur utilisation » At-il réagi et de poursuivre dans ses explications« Il y a eu un montant de plus de 12 milliards qui ont été payés dans le cadre des fêtes tournantes de l’indépendance totalement financées par le budget national de développement. Mais lorsque nous sommes venus dans la ville, le constat à relever qu’il n’y a pas d’impact positif de ce qui a été déboursé comme fonds, d’où la question de savoir où sont passés et comment sont utilisés les 12 milliards. Ceux qui ont géré sont là en premier lieu M. le maire. Si l’on me dit que c’est l’arc En Ciel à la rentrée de la ville ou c’est écrit ‘’ Bienvenu à Lola’’ qu’on a construit, mais c’est l’hôpital qui se fout de la charité. On a dit que ça ne peut pas être justifiée que ça soit lui ou qui que ce soit, on a été très clairs. Aujourd’hui, il est au service des enquêteurs. L’enquête est déjà ouverte et il (Maire ndlr) va être placé sous mandat de dépôt au niveau de N’Zérékoré et l’enquête va se poursuivre » A fait savoir Alphonse Charles Wright.

Le Renifleur, depuis Lola